Animaux | 3 | Pas de commentaires

En France, 21% des foyers possèdent un chien; 28% un chat. Les animaux de compagnie ont une place importante au coeur des familles françaises… et ce n’est pas moi qui vais dire le contraire ! Avec un papa vétérinaire et une maman passionnée par l’équitation c’est tout naturellement que j’ai toujours vécu entourée d’animaux. Tracker d’activité, GPS, gamelle, caméra… Le monde des objets connectés n’a pas mis longtemps avant de s’intéresser aussi aux animaux domestiques.

Une balle connectée pour jouer à distance avec son animal, un boitier d’appareil photo que l’on attache en harnais et qui prend des photos en fonction des battements du coeur du chien, un paillasson connecté qui avertit d’un sms le maitre quand il est trop long… Des objets connectés pour les animaux il en existe des tas et des plus insolites les uns que les autres. Si ces objets sont principalement étrangers, les start-up françaises commencent à développer leurs propres objets connectés pour animaux.

Distributeur de croquettes

A Toulouse l’équipe de Catspad a créée un distributeur de croquettes et d’eau qui permet de gérer la prise d’aliment de son chat en y programmant les heures d’accès par exemple. L’application détermine les besoins nutritionnels du chat en fonction de son poids et son âge et permet d’effectuer un suivi. Un objet idéal pour lutter contre l’obésité chez les chats en régulant la quantité d’aliment donné.

Capteurs GPS

En 2015, 58.000 animaux se sont perdus : toutes les 20 minutes un chien se perd, toutes les 16 minutes un chat. Au delà du fait que l’identification par puce électronique ou tatouage est désormais obligatoire pour tous les animaux, placer un trackeur GPS sur le collier de son animal peut être une bonne solution pour se prémunir d’une fugue !

Il existe tout un tas de capteurs que l’on place sur le collier de son animal et qui donne sa position en temps réel. Certains sont même dotés d’une alerte anti-fugue quand ils sortent d’un périmètre établi comme le boitier Weenect par exemple.

Trackeur d’activité

Dans mes recherches j’ai découvert deux colliers connectés pour chien et chat un peu dingue : des colliers trackeurs d’activité ! Tout comme on a nous même des montres connectées qui nous disent combien on a parcouru de kilomètres ou dépensé de calories, quand nous réveiller etc… ces boitiers permettent de mieux connaître les besoins de nos animaux.

Canhegat est un petit pendentif rond que l’on accroche au collier de son chat ou de son chien. En fonction de l’activité de son animal l’application calcule ce qu’il faut donner comme ration alimentaire.

Et un petit nouveau arrive tout juste sur le marché : c’est le collier Jagger & Lewis créé à Lille. C’est également un système de boitier à placer sur le collier de son animal. Après avoir créé le profil de son chien, le collier détecte ses comportements et les interprète pour savoir s’il va bien ou non. L’application détecte la faim, la soif, l’anxiété, certaines maladies, le sommeil ou l’aboiement… Si la matrice détecte un comportement anormal on reçoit une notification.

Kiwatch, la caméra connectée pour chien

(produit offert par la marque)

L’entreprise nantaise Kiwatch m’a contactée pour que je teste leur caméra de surveillance intérieure. Ce qui m’a poussé à dire oui à ce partenariat c’est que j’avais une vraie interrogation sur le comportement de Volt quand il est seul à la maison : est-ce qu’il joue, est-ce qu’il dort, est-ce qu’il aboie ? La réponse est qu’il est globalement plutôt calme ! Mais ça lui arrive d’aboyer et dans ce cas là je reçois une notification sur mon téléphone qui me permet de le calmer et le rassurer… Oui ! Parce que la caméra Kiwatch est équipée d’un microphone. Alors attention tout de même, il y a un petit décalage de quelques secondes entre l’image que l’on voit et le direct.

Dans le cas où un chien laissé seul est destructeur et aboie beaucoup la fonction « enregistrement » de la Kiwatch est très utile. Elle permet d’analyser le comportement du chien, de connaître l’origine de son énervement ou de son anxiété. Et avec l’aide de votre vétérinaire ou éducateur vous pouvez voir ce qui ne va pas et le corriger.

Installée en quelques minutes la caméra est vite opérationnelle. Elle coûte 29€ et l’application avec tous ses services (vision en direct, alerte intrusion SMS et email avec vidéo, enregistrement continu ou sur détection…) coûte 9,90€ par mois.

Objets connectés pour les animaux : utile ou futile ?

Ah la fameuse question ! Les avis sont déjà forts partagés quand on parle d’objets connectés pour les hommes alors pour les animaux… Je ne vais pas vous dire si oui ou non c’est utile ou futile car chacun est à même de se faire son propre avis sur la question.

Bien sûr certains sont beaucoup plus de l’ordre du gadget que de l’objet utile comme le paillasson connecté ou le boitier d’appareil photo. Mais si un objet connecté peut me permettre de mieux comprendre mon chien et d’améliorer son bien-être… c’est avec plaisir que je le mettrais en place dans notre routine. En temps que propriétaire d’un chien et pour en avoir discuté avec des vétérinaires, je pense que, bien utilisés, les objets connectés pour les animaux sont un vrai plus dans la relation que l’on a avec son animal. Car au final, on ne parle vraiment pas la même langue donc un traducteur peut parfois être utile !

Les données des applications sont, de plus, souvent consultables par les vétérinaires qui peuvent alors apporter leurs conseils professionnels. A mon sens il faut vraiment intégrer ces objets connectés comme les trackeurs d’activité et la surveillance comme un plus dans le suivi médical de son animal pour augmenter son équilibre et son bien-être au sein de la famille !

Et vous, vous utilisez des objets connectés pour vos animaux ? Ça vous tente ?

Tu aimeras aussi...

Envie de partager ton avis ? Laisse un commentaire

Laissez un commentaire