Cinéma | 0 | Pas de commentaires

Gotham

04 Avr 2016

Gotham c’est LA série de l’univers DC à ne pas rater ! Bien loin des univers de Arrow, Flash ou Supergirl c’est une série beaucoup plus noire et profonde. Comme dans Smallville, Gotham met à l’honneur les personnages de la série plusieurs années avant l’apparition du super-héros comme on le connaît aujourd’hui. La série télévisée est inspirée des comics Gotham Central dont l’histoire s’axe sur le quotidien des policiers de Gotham face à une menace toujours plus grande et folle (on est quand même à Gotham!). Si dans les livres Batman agit déjà comme un protecteur de la ville, dans la série télévisée il est bien loin d’exister. Bruce Wayne n’a alors qu’une dizaine d’année et doit d’abord apprendre à vivre sans ses parents.

gotham-saison-2-poster-image-affiche-banniere

Je commencerai direct en vous disant que j’ai dévoré la première saison : épisodes après épisodes on s’attache à l’univers de la ville et aux personnages. Grâce à la série Gotham je redécouvre le personnage de Batman. Aussi sombre dans la trilogie de Nolan que dans le nouveau film de Zack Snyder, je ne connaissais néanmoins pas la construction du personnage. Comment ce jeune garçon est devenu l’un des justiciers les plus sombres que l’on connaisse ? Quelles sont les raisons qui ont poussé un jeune milliardaire à devenir le combattant et détective hors-pair que l’on connait ? A porter un costume et un masque ? Quel est ce lien si fort qui l’unit à son majordome Alfred ? Comment Selina Kyle, Poison Ivy, Jim Gordon, Nigma, le Pingouin… se sont eux aussi construits dans cette ville tourmentée ? Des questions auxquelles on trouve des éléments de réponse dans ces deux premières saisons.

De Bruce vers le Bat’

Hotam - Série - Bruce Wayne

Comme dans de nombreux films, la série débute avec le meurtre de Martha et Thomas Wayne. Le jeune garçon désormais orphelin n’a plus que son majordome Alfred Pennyworth comme famille et épaule pour le soutenir. On le sait, l’assasinat de ses parents hantera Bruce toute sa vie. Ce malheureux évènement lui ouvre les yeux sur la corruption qui détruit sa ville, celle dont il est désormais l’un des plus riches fondateurs, ainsi que sa société.

Si l’ombre du super-héros est encore très, très loin, Bruce Wayne commence déjà à développer des facettes de son caractère qui feront la base du personnage de Batman. Confronté à une police inefficace et corrompue il va devoir devenir son propre détective, trouver seul les réponses à ses questions.

Alfred Pennyworth aka le majordome le plus bad-ass de DC

gotham-alfred-pennyworthUne seule pensée anime Bruce : retrouver le meurtrier de ses parents, celui qui a commandité leur assasinat. Mais qu’est ce qu’un petit bonhomme issu d’une famille bourgeoise et sans aucune idée de la violence qui l’attend dehors peut espérer trouver seul ? C’est là qu’intervient Alfred Pennyworth, le bien-plus-qu’un-simple-majordome de Bruce.

Dans cette série l’accent est mis sur la relation qu’ils entretiennent. On comprend au fur et à mesure l’importance qu’il tient dans sa vie, comment Alfred est partie intégrante de Batman et qu’il ne peut en être dissocié. Ancien agent des services secrets britannique, son passé reste encore assez obscure dans la série mais – lui qui a côtoyé le pire (enfin on le présume) – est le seul à empêcher Bruce de sombrer dans la folie de la vengeance, le seul aussi à pouvoir le guider, lui apprendre à se battre, à survivre sans ses parents.

Jim Gordon : bon flic ou mauvais flic ?

gotham-jim-gordonDans la première saison le personnage de Jim Gordon, célèbre détective proche de Batman, est mis au centre de l’action. Jeune nouveau à Gotham, il débarque au sein du commissariat avec une seule idée en tête : nettoyer la ville de tous ses bad guys ! Oui mais voilà : Gotham n’est pas une enfant de choeur.

Dès son arrivée il doit dealer avec des criminels tous plus barrés les uns que les autres et une police bien plus que corrompue. Dans un univers aussi hostile il doit se battre de toutes ses forces pour garder la tête hors de l’eau et protéger ses principes de la noyade !

Premier détective à se présenter à Bruce Wayne après l’assasinat dans la ruelle il s’accable de la lourde responsabilité de trouver le coupable… et le lui promet. Une promesse bien difficile à garder quand lui-même doit nager en eaux troubles.

L’ascension des méchants

gotham-edward-nigmaLa seconde saison, appelée Rise of the Villains, tient toutes ses promesses. Des méchants en veux-tu, en voilà ! Depuis la saison 1 ils ont, petit à petit, fait leur nid. Le Pingouin est – un peu – dans de sales draps mais il est toujours dans la place, Edward Nigma quant à lui prend de l’assurance et révèle sa troublante personnalité.

Et le Joker dans tout ça ? Le Joker est certainement l’un des personnages le plus attendus de la série. Certains « puristes » diront que ce personnage est indéniablement lié à l’Homme Chauve-Souris, que l’un ne va pas sans l’autre. Alors pas sûr qu’on le croise de sitôt mais rassurez-vous les scénaristes prennent un malin plaisir à jouer avec notre connaissance du célèbre vilain pour semer le doute dans nos esprits ! Un rire diabolique, une cagoule rouge, un grand sourire à faire froid dans le dos… Nombre de petits clins d’oeil vienne titiller notre soif de curiosité. Viendra-t-il ? Ne viendra-t-il pas ? Seule la suite de la série nous le dira …

Et les femmes dans tout ça ?

Vous commencez à me connaître un peu… Si je ne parle pas de la place des femmes dans une série ou un film ce n’est pas vraiment moi (Girls Power évidemment ! ^^) Si les personnages principaux sont essentiellement des hommes ce n’est pas vraiment la faute des scénaristes mais de l’histoire originale. Bruce, Alfred, Jim, Oswald Cobblepot, Edward Nigma, Harvey Bullock, Harvey Dent… Et la liste est encore très longue !

gotham-fish-mooney« Alors les femmes ! » me direz-vous ? Elles sont bien présentes… mais l’égalité n’est pas vraiment au rendez-vous ! Dans la première saison, la plus bad-ass de tous (oui oui de tous et non pas de toutes !) c’est Fish Mooney. Avec Falcone et Maroni, elle est l’unes des principales chef de gang de Gotham. Une vraie criminelle dotée de toutes les belles qualités qui vont avec ce statut : manipulatrice, rancunière, cruelle… Un personnage intéressant car inexistant dans les comics originaux. Si au début j’adorais ce personnage au fur et à mesure je m’en suis complètement détaché car elle est devenue inutile à la construction de l’histoire. Seul point positif à sa présence : c’est elle qui a formé – et donc contribué à créer – le Pingouin !

Gotham - Selina Kyle / Catwoman

Parmi les personnages féminins célèbres qui entourent Batman on y retrouve Selina Kyle, que vous connaissez peut-être davantage comme Catwoman. Elle a, comme Bruce, une dizaine d’années. Déjà bien débrouillarde – et pas toujours du bon côté de la justice – son amitié avec lui est essentielle à mon sens dans la construction du Bat’. Grâce à elle et ses mauvaises fréquentations, il sort de sa zone de confort !

Poison Ivy est aussi  l’un des personnages fards de l’univers de Batman et, malgré le très peu de présence qu’elle a dans la série, on peut au moins saluer le fait qu’elle n’ait pas été complètement laissée de côté. D’une dizaine d’années également Ivy Pepper est orpheline et vagabonde. Vivant toutes les deux dans la rue, elle connait et côtoie Selina.

On peut aussi évoquer Lee Tompkins, ancien docteur de l’aile femmes de l’Asile Arkham, elle devient médecin-légiste du GCPD et l’un des personnages récurrents de la série. Douce et attentionnée elle n’en a pas moins un caractère bien trempé. Elle sait ce qu’elle veut et l’obtient ! Tout comme le capitaine du GCPD Sarah Essen qui, aux côtés de Jim Gordon, tente comme elle peut te détruire la corruption au sein de la police !

Un graphisme à couper le souffle

Et je finirai cette grande critique de Gotham par un point qui me fascine à chaque nouvel épisode : l’esthétisme de la ville. Tout comme les personnages qui la construisent, Gotham est une ville légendaire ! Fictive certes, mais qui a son histoire et son coeur. L’ambiance noire, sombre, complètement glauque de la série est due en partie grâce à la ville et à l’aura qu’on su lui donner les responsables des effets spéciaux. Cette noirceur qui change des autres séries : moi j’adore ! Et vous ?

Vous êtes passé à côté de Gotham, LA série évènement de l’univers DC ? Je vous invite vivement à rattraper votre retard. D’ailleurs ça tombe bien, la chaîne TMC diffusera à partir du 6 avril la seconde saison et pour ce qui est de la première, vous pouvez vous la procurer sur Amazon par exemple ou juste ci-dessous.

Tu aimeras aussi...

Envie de partager ton avis ? Laisse un commentaire

Laissez un commentaire