Geeker écologiquement | 0 | Pas de commentaires

Entre la boîte mail perso, celle du blog, la professionnelle, l’adresse « poubelle »… personnellement je multiplie les sources de pollution numérique et il était impératif pour moi de faire quelque chose ! Parce que oui : écrire et envoyer un mail n’est pas sans conséquence pour l’environnement. A l’heure du « penser & vivre green » penchons-nous un instant sur cette pollution numérique quotidienne.

Envoyer un mail : quel impact sur l’environnement ?

Pour lutter contre les déchets on adopte l’attitude « zéro déchet »; contre la pollution en ville on privilégie les transports en commun… Mais contre la pollution numérique : qu’est ce qu’on fait ? On se rend compte que l’on pollue (ou pollue moins justement) quand on agit sur des choses matérielles alors qu’avec le numérique ce n’est pas facile de se rendre compte de notre réel impact.

QUELQUES CHIFFRES*

  • Envoyer 33 mails d’1Mo à 2 destinataires par jour génère chaque année l’équivalent de 1.000km en voiture (180kg de CO2).
  • Une newsletter génère environ 10 grammes de CO2; et 90 % d’entre elles ne sont jamais ouvertes

Quelques conseils pour optimiser l’utilisation de sa boîte mail

  • Réduisez le nombre de destinataires de vos mails
    Et si vous êtes dans une boucle de messages groupés, sélectionnez les personnes à qui vous envoyez votre réponse.
  • Optimisez les pièces jointes
    En compressant les documents que vous envoyez, en envoyant l’URL d’un site plutôt que de copier-coller le contenu d’une page
  • Supprimez immédiatement les spams, et videz votre corbeille
    Mieux encore, installez un anti-spam sur votre ordinateur
  • Triez régulièrement vos mails
    Afin d’éviter le stockage inutile de messages inutiles.

Nettoyez votre boîte mail grâce à CleanFox et Unroll.me

On l’a vu plus haut : 90% des newsletters reçues ne sont jamais ouvertes ! Un chiffre incroyable qui vous concerne peut-être. Une solution : se désabonner des newsletters qui ne vous intéressent plus et supprimer les anciens mails. Pour cela utilisez le site CleanFox. En quelques clics vous pouvez soit vous désabonner et supprimer les anciens mails; soit restez abonné mais supprimer les anciens mails quand même.

Si vous êtes fanas de newsletters, le site Unroll.me devrait aussi vous plaire. Avec lui vous allez pouvoir combiner en un seul mail toutes vos newsletters. Vous ne recevrez donc plus 10 mails mais un seul et unique : économie d’énergie !

Pour ma part sur mon adresse perso je gaspillais 8.98kg de CO2 à cause de mes newsletters. C’est désormais réparé !
Et chez vous, le tri des mails vous le faites régulièrement ?

*Source : Internet, courriels : réduire les impacts de l’ADEME

Tu aimeras aussi...

Envie de partager ton avis ? Laisse un commentaire

Laissez un commentaire