27 janvier 2016 / Cinéma 0 / Pas de commentaires

Le cri Wilhelm, qu’est ce que c’est ?

La première fois que j’ai entendu parler du cri Wilhelm c’était en licence dans un cours sur le cinéma. Et à chaque fois que je l’entend dans un film, une série, un jeu vidéo… j’ai envie de partager cette info avec vous ! Vous ne voyez pas ce que c’est ? Pourtant je suis sûre que vous l’avez déjà entendu plus d’une fois. Allez, venez, je vous dis tout sur ce fameux cri Wilhelm.

Le cri Wilhelm, un son culte du cinéma

Star Wars, Indiana Jones, Toy Story, Le Cinquième Élément, The Hobbit, Captain America… et je pourrais vous faire une liste à rallonge… Tous ces films ont en commun ce fameux cri Wilhelm, un cri de douleur souvent associé à une chute. Mais tout ça sera plus parlant après cette petite vidéo :

D’où vient ce cri ? Ce son est apparu pour la première fois en 1951 dans le film Les aventures du Capitaine Wyatt au moment où un homme se fait manger par un crocodile. Mais c’est grâce au designer sonore Ben Burtt que le cri de Wilhelm prend son envol : alors qu’il travaillait sur Star Wars il décide d’accompagner la chute d’un stormtrooper de ce bruitage. Puis au cours de sa carrière il continue de l’intégrer peu à peu aux autres films sur lesquels il travaille comme un hommage. Une mode qui s’étend à d’autres designers sonore qui reprennent peu à peu ce bruitage comme un « clin d’oeil ». Ce cri est devenu un mème du cinéma et plus largement du monde de l’audiovisuel.

Pourquoi ce nom ?

Wilhelm est l’un des personnages – un soldat – du western La charge sur la rivière rouge de Gordon Douglas sorti en 1953. La jambe de ce soldat se fait transpercer par une flèche indienne et ce bruitage désormais célèbre est utilisé pour signifier sa douleur. C’est Ben Burtt qui décide de baptiser ce son « cri Wilhelm » en hommage au personnage fictif. Pourtant c’est l’acteur Sheb Wooley qui est l’auteur originel du son mais son nom n’en sera jamais associé.

Utilisé dans plus de 225 projets audiovisuels le cri Wilhelm est un hommage sonore que vous repérerez désormais à tous les coups et vous pourrez dire « Au fait, tu connais l’origine de ce son ? Parce que moi, OUI ! »

Envie de partager ton avis ? Laisse un commentaire

Laissez un commentaire